Pages

dimanche 27 juillet 2014

Panta Rhei

   
Πάντα ῥεῖ
Panta rhei

Tout coule.
Héraclite 






        La célèbre formule d'Héraclite annonce la vision d'un monde traversé de part en part par un flux constant. Tout est en mouvement. Rien n'est fixe, rien n'est immuable. La seule chose constante, c'est précisément l'inconstance. "Le monde n'est qu'une branloire pérenne", disait Michel de Montaigne*. Cette vision s'accorde aussi sur ce point avec l'intuition de l'impermanence de tous les phénomènes chez le Bouddha. Rien n'est permanent ; tout dans l'univers est sujet à la transformation, à l'usure, la vieillesse, à la disparition, à la désintégration et à la mort. Rien n'échappe à ce passage du temps. Et le but du méditant bouddhiste, en contemplant ce caractère impermanent de tous les phénomènes, est de pouvoir se détacher et trouver le détachement face à ce flux incessant. Regarder les choses en face permet de ne plus considérer les choses comme tragiques puisque vouées à la désintégration et à la mort, mais de rentrer dans la pleine acceptation de ce monde, de ce flux où les choses meurent, mais où elles renaissent sans cesse. Des fleurs fanent et meurent sans cesse dans la nature, il est vrai. C'est l'impermanence. Mais qu'une graine se transforme en pousse, et puis en fleur. C'est encore là l'impermanence. Méditer l'impermanence, c'est donc prêter attention à ce flux qui traverse toutes choses et s'apaiser par rapport aux remous émotionnels que ce flux pourrait susciter dès lors que l'on s'attache à tel ou tel objet, tel ou tel être dans le monde.    


        * Voir Montaigne, Je ne peins pas l’être, je peins le passage.

         Les textes d'Héraclite en grec, en français et en anglais ici.


Autres citations sur l'impermanence et la mort :
 - l'oubli de la mort (I, 6)
Méditer longuement l'impermanence
nonchalant de la mort comme de son jardin
l'homme, l’Éternité et son passage dans le temps         
A la santé, V.
tels les oiseaux qui s'assemblent


Textes et essais sur la philosophie gréco-romaine ici.


Voir toutes les citations du "Reflet de la Lune" ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire