Pages

vendredi 6 juillet 2018

La délivrance





La délivrance


Soûtra du Nirvāna - Nibbāna Sutta

Udana, VIII, 3.




      Ainsi ai-je entendu. Le Bienheureux séjournait alors dans le parc d'Anāthapindika, dans le bois de Jeta près de Sāvatthi. En cette occasion, le Bienheureux instruisit, conseilla, stimula et encouragea les moines avec des enseignements du Dharma tournant autour de la délivrance. Les moines, réceptifs, ouverts, se focalisant de manière soutenue et prêtant une oreille attentive.

     En en réalisant toute la signification, le Bienheureux à cette occasion s'exclama :

     «  Il y a, ô disciples, un non-né, un non-créé, un non-devenu et un non-composé.

       S'il n'y avait pas ce non-né, ce non-créé, ce non-devenu, ce non-composé, il n'y aurait pas de délivrance de ce monde pour ce qui est né, créé, devenu et composé.
        Mais puisque, ô disciples, il y a le non-né, le non-créé, le non-devenu et le non-composé, il peut y avoir une délivrance pour ce qui est né, créé, devenu et composé »


















Kenro Izu, Mont Kailash, Tibet.









Voir également :






Soûtra  et paroles du Bouddha sur le Reflet de la Lune : 


Méditation des 4 Incommensurables : amour, compassion, joie et équanimité


Méditer longuement l'impermanence







Ce qu'il reste aujourd'hui du parc d'Anāthapindika, dans le bois de Jeta
près de la ville antique de Sāvatthi (Shravasti en sanskrit)
où le Bouddha a donné cet enseignement.










Voir tous les articles et les essais du "Reflet de la lune" autour de la philosophie bouddhique ici.

Voir toutes les citations du "Reflet de la Lune" ici




N'hésitez pas à suivre le Reflet de la Lune sur FacebookTwitterTumblr ou Google+






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire